About the Project : À propos du projet

As the Jewish population of Rabat, Morocco continued to dwindle at the beginning of the twenty-first century, community leaders faced a situation in which unpublished and published documents were scattered across the city in abandoned synagogues, empty apartments, and shuttered schools. The community's decision to collect these materials in 2005 followed the established Jewish custom of treating sacred texts as human bodies meriting interment in a genizah, a grave or mausoleum designated for the burial of religious documents. Typical of this process, texts collected for the Rabat genizah included explicitly religious materials such as torah scrolls, prayer manuals, and rabbinic commentaries. More broadly, the assembled documents pertain to a much wider scope of activities and institutions that are potentially regulated by Jewish law and often mediated by Jewish languages such as Hebrew and Judeo-Arabic. The genizah repository is housed at the Casablanca Jewish Museum in Morocco. The collection includes community records, photographs, public notices, pedagogical materials, poetic manuscripts, canonical Jewish texts, rabbinical commentaries, liturgical supplements, and a wide range of other published and unpublished materials.

The original NEH grant application statement and White Paper provide a detailed introduction to the various components of The Rabat Genizah Project. Further information about the project is found in this press coverage. The project gratefully acknowledges financial support from these agencies.

This website is dedicated to the memory of Simon Levy, founding director of the Casablanca Jewish Museum.

The Rabat Genizah Project is providing access to these materials for educational and research purposes. Copyright and fair use regulations apply.

• ABOUT THE COLLECTION

• PROJECT TEAM

• COLLABORATE

• UPDATES

• LOGIN

Lorsque la population juive de Rabat a continué à diminuer au début du vingt-et-unième siècle, les dirigeants communautaires se trouvaient dans une situation dans laquelle des documents inédits et publiés avaient été dispersés à travers la ville dans des synagogues abandonnés, des appartements vides, et des écoles fermées. La décision de la communauté de recueillir ces matériaux en 2005 a suivi la coutume juive de traiter des textes sacrés comme des corps humains méritant l’inhumation dans une guenizah, c’est-à-dire une tombe ou un mausolée désigné pour l'enterrement de documents religieux. Comme il est courant dans ce processus, les textes recueillis pour la guenizah incluent des matières explicitement religieuses telles que des rouleaux de la Torah, des manuels de prière, et des commentaires rabbiniques. Plus généralement, les documents rassemblés se rapportaient à toutes les activités et les institutions qui étaient potentiellement réglémentées par la loi juive et qui étaient souvent véhiculées dans des langues juives comme l'hébreu et le judéo-arabe.  La guenizah se trouve au Musée du Judaïsme Marocain, à Casablanca. La collection comprend des documents publiés et inédits rares, y compris des dossiers communautaires, des photographies, des avis publics, des matériaux pédagogiques, des manuscrits poétiques, des textes juifs canoniques, des commentaires rabbiniques, des suppléments liturgiques, et une large gamme d'autres matières.  

La demande de subvention originale et Livre blanc fournissent une introduction détaillée aux différentes composantes du projet. Plus d'informations sur le projet se trouvent dans ces articles de presse. Le projet tient à remercier le soutien financier de ces organismes.  

Ce site est dédié à la mémoire de Simon Levy, Directeur fondateur du Musée du Judaïsme Marocain

Le projet fournit un accès à ces documents pour des fins éducatives et pour des chercheurs. La réglementation relative au droit d'auteur et usage loyal s'appliquent.

• À PROPOS DE LA COLLECTION

• L'ÉQUIPE DU PROJET

• COLLABORER

MISES À JOUR

• SE CONNECTER